Untitled design-49.png

ABOUT #FUTURE4CHANGE

It has now been 16 years since I jumped into the humanitarian sector: I wanted to fight for a just cause, to invest myself in a profession and a career that had a meaning. Many questions have arisen during this long path, the why and the how of my commitment and of my work, but I have always kept the same goal: committing 200% and giving the best of myself to fight for human rights.

I have always been passionate about innovation and technology, how they are radically changing and transforming our world and societies at a time of rising and fundamental challenges, presenting great opportunities whilst also posing a series of risks. 

I am particularly interested in how they apply to the humanitarian sector: as a humanitarian practitioner, I am trying to be as innovative as I can in improving humanitarian programmes, finding new ways to deliver better and enhance accountability to all the girls, boys, men and women we serve. So, I HAVE to use more and more technologies, which if well used, represent such an opportunity when working in difficult and adverse contexts, not to mention living in difficult times amidst COVID19 or climate change!


I often ask myself how many times I failed, struggled, lost time, energy, or motivation when I wanted to launch, or indeed launched, a new project. This is for many reasons : I did not know what was done elsewhere, I did not have the expertise, I did not know who to contact, my colleagues were against the change, I did not have the resources, I did not have enough time to investigate and read hundreds of academic reports which always provide the WHY, but never equip you with the practical tools to understand the HOW (especially in French!). ​

The tech world is moving fast and for any humanitarian or development programme, you now need to look at numerous issues and analyses: technology, technical and technological feasibility, data analysis, data privacy and protection, security, partnerships, coordination, etc. Not to mention the number of tools and reporting you have to comply with. It is very easy to get overwhelmed and finally, give up and continue as business as usual.

That's why I created #Future4Change, which aims to be a blog and a collaborative initiative to inform, educate, network, share, and inspire others about innovations and technologies applied to the humanitarian and development sector. I would like to provide practical tools and tips to humanitarian practitioners in the field to help and guide them to use more and better innovations and technologies, especially for those who work in the most remote places or do not speak English, do not have a high education degree, or have a very low access to technology and internet.

Take the time to explore the blog and feel free to contact me if you want to contribute, react, criticize (with kindness), collaborate on a project, share an idea or a contact.

***************************************************


Cela fait maintenant 16 ans que je me suis lancée dans le secteur humanitaire: je voulais me battre pour une juste cause, m'investir dans un métier et une carrière qui avaient un sens. De nombreuses questions se sont posées au cours de ce long chemin, le pourquoi et le comment de mon engagement et de mon travail, mais en gardant le cap: s'engager à 200% et donner le meilleur de moi-même pour lutter pour les droits de l'homme.


J'ai toujours été passionnée par les innovations et les technologies, de voir comment elles changent et transforment radicalement notre monde et nos sociétés tout en posant des défis croissants et radicaux, à la fois de grandes opportunités mais aussi des risques très élevés pour l'humanité.

Je suis particulièrement intéressée par la manière dont les innovations et les technologies s'appliquent au secteur humanitaire: en tant que travailleuse humanitaire, j'essaie d'être aussi innovante que possible pour améliorer les programmes humanitaires, en trouvant de nouvelles façons de mieux répondre et de rendre des comptes envers les filles, les garçons, les hommes et les femmes que nous servons. Je DOIS donc utiliser de plus en plus de technologies mais si elles sont bien utilisées, elles représentent une telle opportunité lorsque vous travaillez dans des contextes compliqués, que vous vivez des périodes de vie difficiles comme le COVID19 ou le changement climatique!

Mais combien de fois j'ai échoué, lutté, perdu du temps, de l'énergie ou de la motivation lorsque j'ai voulu lancer ou lancé un nouveau projet? Pour plein de raisons: je ne savais pas ce qui se faisait ailleurs, je n'avais pas l'expertise, je ne savais pas qui contacter, mes collègues étaient contre (le changement), je n'avais pas les ressources, je n'avais pas assez de temps pour identifier et lire des centaines de rapports académiques qui vous donnent toujours le POURQUOI mais jamais le COMMENT avec un manque d'outils pratiques ou d'outils en français.

Le monde de la technologie évolue très rapidement et pour tout programme humanitaire ou de développement, vous devez maintenant aborder et maitriser de nombreuses questions et analyses: technologie, faisabilité technique et technologique, analyse des données, confidentialité et protection des données, sécurité, partenariats, coordination, etc. Sans mentionner le nombre d'outils et de rapports auxquels vous devez vous conformer. Il est très facile de se sentir dépassée et finalement de capituler et de faire la même chose qu’avant.

Pour toutes ces raisons, j’ai créé # Future4Change, qui se veut à la fois un blog et une initiative collaborative pour informer, éduquer, réseauter, inspirer partager les innovations et les technologies appliquées au secteur de l’humanitaire et du développement. Je voudrais donner des outils et des conseils pratiques aux travailleurs humanitaires sur le terrain pour les aider et les guider à utiliser plus et mieux les innovations et les technologies, en particulier pour ceux qui travaillent dans les endroits les plus reculés ou ne parlent pas anglais, n'ont pas un haut niveau d’études ou ont un très faible accès à la technologie et à Internet.


Prenez le temps d'explorer le blog et n'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez contribuer, réagir, critiquer (avec gentillesse), collaborer sur un projet, partager une idée ou un contact.




Nanthilde Kamara