Search
  • Nanthilde KAMARA

Innovateur et innovatrice humanitaire : 8 stratégies pour innover sur le terrain

Updated: Dec 13, 2020



Faites-vous partie de cette espèce rare appelée «innovateur humanitaire», un acteur ou une actrice du changement qui souhaite constamment améliorer son action humanitaire et son impact?


Si VOUS êtes un innovateur ou une innovatrice humanitaire, vous êtes souvent - voire toujours - confronté(e) à une des plus grosses difficultés pour commencer à innover ou pour faire évoluer votre projet innovant: comment changer l'esprit «adverse» de vos collègues pour accepter l'innovation au sein de votre organisation.


L'innovation signifie le CHANGEMENT et d'après mon expérience, personne n'aime le CHANGEMENT - vos collègues ne sont pas intéressés ou pire, ils résistent, ils sont CONTRE le changement.


Vous avez déjà du entendre «Tous les projets qu'on a mis en œuvre depuis les débuts de l'humanitaire fonctionnent, alors à quoi ça sert de changer?» ou «Pourquoi voulez-vous mettre en oeuvre ce projet compliqué? Le projet initial est simple et déjà bien comme ça! ».



Cette résistance, je l’explique par le fait que:

L'innovation déstabilise car il faut sortir de sa zone de confort et s’aventurer vers des territoires inconnus.

L'innovation menace: l'innovation peut potentiellement induire un changement en besoins en ressources humaines, par exemple avec de nouvelles compétences, une révision voire une réduction de postes

L'innovation est exigeante: vous devrez améliorer vos compétences ou les trouver ailleurs, vous devrez être CRÉATIF, vous travaillerez probablement plus et vous devrez creuser, rechercher et explorer.

L'innovation peut vous mettre en danger: êtes-vous sûr de vous, avez-vous confiance en vous, saurez-vous mener à bien ce nouveau projet et réussir? Avez-vous peur d'échouer?


Avec toutes ces barrières, comment introduire l'innovation dans votre organisation? Non, n’abandonnez pas et continuez à lire!


1. L'innovation vous aide à résoudre un problème


Il n'y a pas de problèmes, seulement des solutions! (John Lennon)


La première étape de l'innovation est d'être CRÉATIF ou CREATIVE pour… trouver une solution à votre problème. Dans votre travail, quel est le problème que vous aimeriez résoudre? Que souhaitez-vous améliorer?


Avec la vague COVID19, nous avons annulé toutes nos enquêtes sur le terrain mais nous avions besoin de données pour évaluer et surveiller l'impact du COVID19 et réviser notre réponse d'urgence. Donc pas d'enquête terrain, qu'en est-il des enquêtes mobiles ?



Comment être créatif?

• Rencontrez et discutez avec vos collègues (au siège, dans votre région, dans d'autres régions, sur le terrain), partenaires, amis pour trouver des solutions.

• LISEZ LISEZ LISEZ

• Entourez-vous d'experts qui peuvent vous donner des idées


Gardez toujours un cahier et un stylo à portée de main - la créativité et l'inspiration arrivent de façon inattendue.


Maintenant que vous avez la solution, comment la réaliser?


2. Vous n'avez pas besoin de révolutionner toute votre organisation



Vous voyez passer un appel à propositions sur l’innovation et vous vous demandez quelles innovations vous pouvez présenter: vous n'en n'avez aucune idée ou vous ne savez pas si votre idée peut être considérée comme une innovation.


L'innovation ne signifie pas que vous voulez changer toute votre organisation ou créer un projet à partir de zéro: l'innovation peut être un service complémentaire que vous proposez aux bénéficiaires ou un processus amélioré au sein de votre organisation.


OCHA définit une innovation humanitaire comme:


«Un moyen d'adaptation et d'amélioration par la recherche et la mise à l'échelle de solutions aux problèmes, sous la forme de produits, de processus ou de modèles commerciaux plus larges… [ceux-ci] peuvent être appliqués à presque tous les domaines spécialisés, de la logistique à la médecine, en passant par les médias, et peuvent inclure la technologie mais n’y est pas réductible. »


ODI et ALNAP donnent cette définition de l'innovation: «L'innovation représente un« processus itératif qui identifie, ajuste et diffuse des idées pour améliorer l'action humanitaire» et se réfère à la fois aux produits et aux processus. Cela rassemble plusieurs éléments qui définissent les problèmes ou les opportunités; faire quelque chose de différent; et / ou recherche d’amélioration. »


3. Identifiez vos champions ou autres «innovateurs/innovatrices humanitaires» au sein de votre organisation




Facile à dire ! Comment les identifier ou en convaincre au moins un(e)?


CRÉEZ des opportunités: organiser une réunion ou un atelier sur l'innovation peut vous aider à détecter vos champions qui ont un appétit pour l'innovation. Essayez également les réunions bilatérales ou informelles!


Essayez de trouver des champions parmi les managers (mais pas seulement!): Il leur sera plus facile de convaincre les autres (vive les chefs !).


4. Impliquez TOUS vos collègues et co-créez


Impliquer tous vos collègues dès le début est la CLÉ pour surmonter l'adversité (cela est vrai pour pratiquement tous les projets ou les initiatives). Organisez un atelier, un déjeuner, une réunion, même les trois!


Oui, j'ai écrit TOUS vos collègues, même ceux qui ont une attitude négative - ils peuvent changer leur point de vue parce qu'ils ont été impliqués en premier lieu ou parce qu'ils comprennent votre initiative. Mais s’ils essaient vraiment de nuire à votre projet, laissez-les de coté.


Le bon point est que tous vos collègues contribueront et co-créeront une solution beaucoup plus complète.


5. Traitez l'innovation comme un vrai projet



Une innovation, qu'il s'agisse d'un nouveau service ou d'un processus amélioré, doit être considérée comme un PROJET et chaque étape de la gestion du cycle de projet doit être respectée et suivie.


Quel est le besoin ou le problème et comment l'innovation y répond-elle? Comment concevez-vous votre innovation pour qu'elle soit efficiente et efficace? Quels sont les risques associés et comment atténuez-vous les risques? De quelles ressources aurez-vous besoin pour lancer votre innovation? Comment allez-vous suivre votre innovation et évaluer son impact?


Par exemple, vous souhaitez renforcer votre mécanisme de réclamation et de retour d'informations avec une nouvelle composante: une hotline gratuite. Ouvrir une hotline gratuite ne consiste pas à désigner l'un de vos collègues et à lui donner un téléphone portable pour répondre au téléphone (oui je promets j’ai vu ca sur le terrain).


Avant d'acheter une carte SIM et un téléphone, vous pensez à votre projet et vous vous demandez:

• Etes-vous sûr(e) que la hotline est bien adaptée à votre contexte et à la population que vous ciblez? Vous pouvez vérifier avec une enquête rapide ou avec des acteurs qui ont une hotline

• Quel système mettez-vous en place pour vous assurer que votre hotline est fonctionnelle pour recevoir et traiter les retours avec la confidentialité nécessaire: un système interne ou un centre d'appels privé? Avez-vous besoin d'un mode opératoire standard (SOP)? Un partenariat avec des acteurs de la protection? Un chargé de protection dans votre bureau?

• Quel système mettez-vous en place pour utiliser les retours et réclamations afin d'améliorer votre programme? Un groupe de travail ou “task force » qui revoit les résultats tous les mois, une réunion avec des collègues de terrain, un tableau de bord avec les principaux résultats?

• Votre système sera-t-il durable, évolutif et comment?


6. Pensez aux partenariats!




Vous n'avez pas toujours toutes les compétences et l'expertise au sein de votre organisation. Vous pouvez engager un expert mais vous devez le gérer et ce n'est pas toujours facile.


Envisagez des partenariats avec des instituts de recherche, des ONG, des universités, des ministères - il y a beaucoup d'options et les partenariats sont très valorisants pour votre organisation.


Par exemple, vous souhaitez intégrer les questions environnementales dans votre projet, mais vous ne savez pas comment le faire. Au lieu de penser automatiquement aux «foyers améliorés», trouvez et contactez une organisation ayant une expertise en énergie renouvelable ou en gestion des ressources naturelles (par le biais de mécanismes de coordination ou plateformes spécialisées, de manière informelle, avec de la publicité en ligne ou dans les journaux locaux, etc.).


7. Mettez en avant les avantages



L'innovation peut offrir de nombreux avantages:

L'innovation est attrayante pour les donateurs - plus de financement pour votre organisation!

Gloire et renommée pour l'organisation et pour ceux qui ont été impliqués dans le processus d'innovation

Carrière, opportunités d’emploi et promotion: j’ai piloté une première fois une nouvelle méthodologie d’évaluation de marché sur le terrain (l’EMMA) et je vous le dis, je suis devenue une consultante très occupée à réaliser des évaluations de marché pendant plusieurs années!


8. N'ayez pas peur d'échouer



Oui, cela arrive mais faites toujours un effort pour comprendre pourquoi cela n'a pas réussi et pour y arriver la prochaine fois: organisez une réunion ou même un atelier pour apprendre de votre expérience.


MAIS, si vous suivez le conseil numéro 5, vous devriez éviter le GROS échec.


A vous de jouer les innovateurs et innovatrices humanitaires, partagez vos conseils et vos stratégies !


L’article " Innovateur et innovatrice humanitaire : 8 stratégies pour innover sur le terrain

" est apparu en premier sur # Future4Change


#humanitarianinnovation #collaborativeinnovation #innovation4good #future4change


98 views0 comments